Stéphane Blanchet

__5e dan Aikikai de Tokyo [ France ]Site-RWK-stef3
[ assure la co-direction de l’Aikikai Péreire ]

 

 

1/ Auteur des Cahiers d’étude et de recherche(s) sur l’aïkido :

Cette démarche analytique n’est pas unique et se situe dans le champ de l’anthropologie culturelle des pratiques corporelles et sportives. Soit une réflexion humaniste approfondie sur la pratique, l’enseignement, les attitudes et les contraintes de l’aïkido, mais aussi les multiples vocables (car ils sont nombreux et contradictoires) qui innervent les différents imaginaires déployés dans les dojos.
Analyses et réflexions nourries par les sciences sociales, les sciences de l’éducation, la littérature, l’histoire critique, le cinéma, le spectacle vivant… mais aussi les autres sports et arts martiaux bien entendu (judo, boxe, karaté…). En résumé, de quoi l’aïkido peut-il être la manifestation ?
Mon objectif est de m’inscrire pleinement dans le débat contemporain, nourri des recherches et des réflexions actuelles sur les pédagogies de l’apprentissage (processus cumulatifs contre paradigmes constructivistes, différence entre contenu et savoir…).
Dans cette discipline d’injonctions contradictoires, posons-nous ce genre de question :
qui est le plus important : la technique ou l’apprenant ?

Dans ces cahiers, vous croiserez en vrac :
Frantz Fanon, Aimé Césaire, Edouard Glissant, Toni Morrison, Achille Mbembe…
Claude-Lévi Strauss, Michel Foucault, Walter Benjamin, Friedrich Nietzsche, Edgard Morin…
Bertold Brecht, Samuel Beckett, Aldous Huxley, Witold Gombrowicz…
Pygmalion, Kirikou, Hulk, Snake Plisken, Luke Skywalker !

cahier 1 _ RESONNANCE : Les mots de l’aïkido (déjà paru, 2017)
cahier 2 _ RYTHMIQUE : Les pédagogies (le pluriel est important) (déjà paru, 2018)
cahier 3 _ PULSION : La violence (à paraître cette année, 2019)
cahier 4 _ CORPUS : Le corps
cahier 5 _ CENTRE DE TRI : Rites et passages
cahier 6 _ ERRANCE : Le japon (par lui-même)

« O mon corps, fait de moi toujours un corps qui s’interroge. » Frantz Fanon
« Parce que celui qui reçoit engendre et celui qui engendre partage. » Alejandro Jodorowsky

 

2/ Florilège de principes déployé sur le tatamis à Péreire :

– Se former [ en permanence ], partager et se confronter afin de faire vivre notre discipline.
– Epuiser le corps afin de fléchir les rigidités pour atteindre une certaine liberté de travail.
– Remettre en jeu ses connaissances pour continuer à [ se ] découvrir.
– Et développer un corpus technique qui doit permettre de travailler la sensation,
dont parlent tous les sportifs et artistes de haut niveau.
– La forme et le fond sont indissociables dans la pratique comme dans l’enseignement.
– L’aikido est une pratique à deux où souvent le rôle du tori est l’acmé de la discipline.
Malheureusement il est indissociable du uke, et surtout de la qualité du uke.
L’ukemi est donc enseigné chez nous à part entière.
Ce qui fait certainement notre originalité dans le paysage technique français.

– Donc, enseigner, ce n’est pas seulement savoir faire,
mais c’est faire comprendre son savoir-faire et surtout savoir faire faire !
– Faire ouvrir le corps pour atteindre une certaine fluidité de mouvement.
– Transmettre ses sensations à ses élèves… en pratiquant avec eux.
– Préoccupation majeure : construire le corps de mes élèves et non disloquer le uke…
sous prétexte de mobilité.
Seule réelle manière de les préserver physiquement dans une pratique à risque intense.
– Et de leur donner les moyens techniques d’une pratique de haut niveau, par la qualité du contact
et le sens des placements. Sans quoi l’aïkido ne serait qu’un corpus technique sec et répétitif.

– Toutes les techniques n’ont pas la même valeur éducative. Il faut donc faire des choix pédagogiques
et les tenir sur la durée, car « Rome ne s’est pas faite en un jour ».
Ce n’est donc pas uniquement de la transmission dont on parle, mais d’une réelle formation !
– Ce qui sous-entend qu’il faut être capable d’ajuster son enseignement à chaque individu,
autant d’un point de vue physiologique que psychologique.
– Ce qui me fait dire au final que l’aikido est une discipline collective,
comme on parle souvent de sport collectif. Nous progresserons ensemble !

 


STEF-X3

STEF-X2