La reprise 2019-2020

Bonjour à tous,

J’espère que vous avez passé un bel été. Pour le finir dans la joie, je vous propose de nous retrouver le Lundi 2 septembre à 19H.
Cette nouvelle saison qui démarre est l’occasion d’une nouvelle programmation des cours et des enseignants
à lundi soir.
Le bureau.

😎

 

parution septembre 2018

second cahier de réflexion sur l’aikido [ sept. 2018 ]

Bonjour à tous et toutes,

Nous vous annonçons la publication du second cahier de réflexions sur
l’aïkido
écrit par Stéphane Blanchet, 5e dan Aikikai de Tokyo.
Cahier écrit pour les enseignants, il est aussi destiné à tous les pratiquants
qui s’intéressent au sens de leur discipline.

Ce numéro s’intitule « RYTHMIQUE ». il tourne autour de
la pédagogie.

48 pages, format 19×25 cm, 10 euros (hors frais de port).
En vente auprès de nous.

DE QUOI PARLE-T-ON ?

Après avoir redéfini les termes de l’aïkido dans le numéro 1,
voici un numéro 2 consacré à l’enseignement de l’aïkido,
ou plutôt à son dévoilement :
Ses méthodes et les archétypes qui se cachent derrière ces méthodes.
Entre analyse technique, psychanalyse et philosophie,
vous allez découvrir que l’aikido n’est ni une philosophie, ni une spiritualité…
juste une manière technique d’appréhender le monde.
Un système de représentation contradictoirement bataillé.

Je dirais plus justement que l’aïkido est « disponible à la philosophie »,
car évidemment, depuis des années se cachent derrière cette discipline
nombre d’interprétations philosophiques contradictoires :
l’apollinien, le socratique, le nietzschéen, le structuralisme, le
banal trivial… et le croyant !
Et liberté à chacun de l’investir à sa manière, bien sûr.
J’analyse donc l’aïkido tel un sémiologue sismographe !

POURQUOI NE PAS ALLER PLUS EN AVANT ?

Certains auraient voulu une illustration plus concrète des différentes propositions
(pédagogiques et cognitives). Ce n’est évidemment pas du tout l’objectif de ce cahier.
L’enjeu est d’ouvrir une nouvelle réflexion et de nourrir de fondamentaux
afin d’être capable de distinguer la pédagogie par objectif et la pédagogie différentiée !
Ce qui n’est pas une tâche facile dans le contexte actuel de l’histoire de l’aïkido en France.
À chacun ensuite de se saisir librement de ce débat pour nourrir sa pratique quotidienne.
Pour ma part, je préparerais certainement un cahier pratique pour le numéro 5 ou 6,
mais ne brûlons pas les étapes. Chaque jour suffit à sa peine.
Mon principal objectif est de m’inscrire pleinement dans le débat contemporain,
nourri des recherches et des réflexions actuelles sur l’enseignement.

PARMI LES SUJETS ABORDES

le portrait d’un sensei
les pédagogies de l’apprentissage
la pédagogie par objectif
les processus cognitifs
les techniques de base
l’ukemi
le simulacre
la recherche du jeu

et tant d’autres choses encore, accompagnées par Patrick Chamoiseau,
Claude Lévi-Strauss, Roland Barthes, Michel Foucault, Jacques Lacan,
Platon, Friedrich Nietzsche, Donald W. Winnicott,
Ray Bradbury, John Carpenter, Patrick Mc Gohan et Jim Carey !

En attendant le cahier 3 sur « la maîtrise de la violence » !

couv cahier2
couv cahier2
c1
c1
c2
c2
c3
c3
c4
c4

parution septembre 2017

premier cahier de réflexion sur l’aikido [ sept. 2017 ]

Bonjour à tous et toutes,

Nous vous annonçons la publication du premier cahier de réflexions sur
l’aïkido
écrit par Stéphane Blanchet, 5e dan Aikikai de Tokyo.
Il y en
aura trois, de 48 pages chacun.
En vente à 10 euros (hors frais de port) auprès de nous.

DE QUOI ?
Ce premier numéro s’intitule « Resonnance ». il tourne autour de
définition et redéfinition
des champs de recherche dans l’aïkido. « De
quoi l’aïkido est-il le nom ? » nous annonce l’introduction. Découpé en
5 parties : notre discipline, la pédagogie, la psycho au sens large,
les savoirs associés et les autres sports (judo, danse, boxe…).
Le second numéro « Rythmique » (à paraître dans 6 mois) portera sur les
formes et structures nécessaires à l’apprentissage, ainsi que les
différentes formes d’enseignement.
Le troisième numéro « Pulsion » portera sur le mouvement, le combat et la dialectique.

ET POURQUOI ?
Ces cahiers sont pensés pour la formation des enseignants, mais leur
lecture est bien entendu accessible à tous les pratiquants. Ils sont
destinés à élargir la réflexion mise en œuvre sur les tatamis et sont
clairement ancrés dans le champs des sciences sociales, des sciences
de l’éducation, mais aussi de la littérature mondiale (Beckett,
Brecht, Césaire, Fanon, Bettelheim…) et des cultures populaires (Kirikou,
Spiderman…).

Pensée métissée, donc, ouverte sur le vaste monde de
nos passions actuelles, nourrie par notre histoire intellectuelle,
fille des Lumières. Libre à tout un chacun de s’en saisir puis d’en
nourrir le(s) debat(s).

Voilà. Une pensée très personnelle mais partagée par un très grand
nombre d’entre nous.

Bonne lecture
photo-2-r90.jpg